banniere 30minutes


 Fondation BandeauMerci Etudiants1 950x328

 Merci aux donateurs !

 

Fondation BandeauMerci 950x328

Merci aux donateurs !

Fondation BandeauMerci Etudiants2 950x328

 

Merci aux donateurs !

Nouvelles

Une bourse d'envergure en arts

La Fondation Luc-d’Iberville-Moreau permet la création d'une bourse de 60 000 dollars en arts décoratifs et en design.

luc iberville moreauLa relève en arts décoratifs et en design à l'UQAM peut désormais compter sur l’appui de la Fondation Luc-d’Iberville-Moreau, qui vient de rendre possible la création de l'une des plus importantes bourses doctorales dans le domaine. Un don majeur de cette Fondation pemettra de remettre 60 000 dollars, sur deux ans, à un étudiant envisageant des études doctorales dans le domaine de l’histoire des arts décoratifs, du design, de l'architecture ou du paysage. Les étudiants ont jusqu’au 15 novembre pour soumettre leur candidature à l’édition 2017.

Lire la suite ...


Apprendre à manger autrement, pour prévenir le cancer

MA Vallee

Depuis juin 2016, dans un restaurant du quartier St-Henri, des gens d’affaires se réunissent au profit d’une seule cause, la prévention du cancer. Ces soirées Mardis Gens d’Affaires, Gens de Cœur sont une initiative de Marc-André Vallée, copropriétaire du Restaurant Le H4C, et sont articulées autour des préceptes de Richard Béliveau, professeur émérite en biochimie à la Faculté des sciences de l’UQAM, un vulgarisateur bien connu du grand public. Tous les profits de ces soirées sont versés à la Chaire en prévention et traitement du cancer de l’UQAM.

Enfant, l’entrepreneur Marc-André Vallée rêvait d’architecture, de restauration et d’hélicoptères. Aujourd’hui, à l’image d’un homme impliqué et que rien n’arrête, il est copropriétaire d’un cabinet d’architectes, en plus du H4C. « J’avais et j’ai toujours envie de faire la différence », nous raconte-t-il assis dans son restaurant aménagé dans un ancien bureau de poste, construit en 1893 et remis en valeur par l’équipe de Dimension 3 Architecture. 

Lire la suite ...


Le plaisir d’offrir aujourd’hui et demain

Serge Piotte gros paln JpegMême s’il allait à l’encontre des souhaits de son père, au début des années 1970, Serge Piotte fait partie de ces premières générations à fréquenter l’UQAM : « Il pensait que je deviendrais un chômeur instruit en allant à l’université et j’ai dû me débrouiller pour payer mes études », raconte le diplômé du baccalauréat spécialisé en administration qui s’est ensuite taillé une place comme spécialiste en gestion de projets.

Après une carrière de 27 ans dans de grandes organisations, dont Hydro-Québec, Serge Piotte est aujourd’hui un consultant dont les méthodes sont réputées comme non conventionnelles. « J’ai développé une expertise en redressement de projets et dans ce contexte, les gens sont prêts à toutes sortes de compromis pour que ça fonctionne », concède-t-il, même si le plus simple des secrets demeure de savoir s’entourer de personnes qui connaissent leur métier. « Je ne me prétends jamais expert. Je suis un peu comme un chef d’orchestre », soutient celui qui a piloté plusieurs projets avec succès en T.I., en événements internationaux et en ingénierie-construction.

Fier du cursus qu’il a suivi à l’UQAM et convaincu que le développement de notre société passe par l’éducation, il concrétise son envie de faire sa part en 2005 grâce à un don planifié à la Fondation de l’UQAM. Ainsi, son assurance-vie de 100 000 $ permettra de créer la Bourse Jeannette-Laflamme et Serge-Piotte : « Ça représentait une forme de don avantageuse et qui a répondu parfaitement à ce que je voulais faire », explique le donateur.

Lire la suite ...


Suivez-nous

facebook 2015    twitter 2015    linkdin 2015

 

Vignette Infolettre